En Chine, le Politburo prépare le 18e Congrès

le
0
Alors que s'ouvre le procès de Gu Kailai, les puissants, à la plage, discutent.

Sur les bords de la mer Jaune, dans la très populaire station balnéaire de Beidaihe, les membres du Politburo sont réunis de manière informelle pour préparer leur rentrée. Elle promet d'être chargée avec la préparation du 18e Congrès, qui verra la nomination des nouveaux dirigeants de la Chine. Le cadre est décontracté pourvu qu'il reste discret.

Une fois encore, le pouvoir central se montre avare de détails sur le déroulement du séminaire. L'ouverture du procès de Gu Kailai indique que les hauts dirigeants de la République populaire ont fini par s'entendre sur l'épilogue à donner à cette rocambolesque saga qui a secoué la classe politique chinoise. «L'affaire (Bo) est très liée à la période de négociations en cours au sein du pouvoir», note Joseph Cheng, de la City University of Hongkong. Le pouvoir est assurément pressé de clore le dossier Bo-Gu pour se consacrer aux nombreuses questions encore en suspens à deux mois du changement d'équipe.

«Le parti d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant