En Chine, des fumeurs sont payés pour fumer

le
0
Des centaines de Chinois acceptent de tester des cigarettes pour les fabricants de tabac, moyennant rémunération.

Vous êtes fumeur? Vous voulez donner votre avis sur les cigarettes que vous fumez au quotidien? En Chine, cette pratique s'est banalisée, et est devenue en conséquence un vrai métier. C'est ce qu'explique le Global Times dans un article, où un journaliste raconte la vie de Mme Li, une fumeuse que l'on pourrait qualifier de «professionnelle». Elle fume environ 30 cigarettes - un peu plus d'un paquet - par jour. Et comme des centaines d'autres personnes en Chine, elle est rémunérée pour cela par un gros groupe cigarettier, Heilongjiang Tobacco Industrial.

Son métier? Évaluer l'arôme des cigarettes qu'elle fume, leur âcreté, leur effet irritant... Les femmes «aux sens délicats» sont particulièrement douée pour ce travail, qui implique toutefois quelques contraintes: elles doivent renoncer au maquillage, parfum, et autres odeurs diverses suscept...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant