En Bourgogne Franche-Comté, l'immobilier ancien à prix cassé

le
0

INFOGRAPHIE - Chaque semaine, le Figaro Immobilier vous présente avec le Crédit Foncier le portrait immobilier d’une région. Cette semaine, focus sur la Bourgogne Franche-Comté.

La nouvelle région de Bourgogne Franche-Comté représente une certaine idée de la France. Une France rurale, authentique, qui ne compte que très peu de grandes villes. Seules Dijon et Besançon dépassent les 100.000 habitants. Ensuite, ont tombe à 50.000 habitants à Belfort. Les 2,8 millions d’habitants (soit 4% de la population française) de cette région habitent donc dans des villages et des communes, notamment dans l’ouest de la Bourgogne. De l’autre côté, la moitié de la Franche-Comté est recouverte par des forêts, en particulier dans les massifs des Vosges et du Jura. Entre 1990 et aujourd’hui, la population a augmenté de 4%, contre 13% au niveau national.

Si l’économie locale - qui est l’une des moins tertiarisées des régions françaises - est moins dynamique que la moyenne nationale, le taux de chômage est en revanche plus bas que dans les autres régions! Il s’élève à 9,2%, contre 10,4% dans l’ensemble du pays. La structure des emplois révèle le poids de l’industrie, l’agriculture et la construction (28% des postes dans la région contre 21% en France). Quant aux impôts, 60% des foyers fiscaux y sont imposables, contre 56% en moyenne.

Une région qui compte 64% de propriétaires

En matière d’immobilier, les prix du marché sont largement inférieurs à la moyenne nationale! Dans l’ancien, le prix au mètre carré s’élève à 1730 euros, soit quasiment 50% de moins que dans l’ensemble des régions de France. Dans le neuf, l’écart est toujours baissier, mais moins siginificatif: le mètre carré coûte 3211 euros contre 3655 pour la moyenne nationale. Si l’on veut faire de belles affaires à la frontière Suisse, on peut se tourner vers Belfort, où un bien immobilier ancien vous sera vendu à 1300 euros le mètre carré! Pour financer leurs logements, les habitants de la région Bourgogne Franche-Comté ont un recours au crédit équivalent à la tendance qui est observée en France.

En tout, la région compte quasiment 1,5 millions de logements (4,5% du parc national) dont 61% se trouve dans la région Bourgogne. Dans quels types d’habitations vivent les habitants? Essentiellement dans des maisons, pour 65% d’entre eux. Soit 10% de plus que la moyenne des Français, qui sont 56% à habiter dans une maison. En Bourgogne Franche-Comté, seuls 35% des habitants vivent dans un appartements. Et ils sont 64% à être propriétaires de leur logement.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant