En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix de l'immobilier font le grand écart

le
0

INFOGRAPHIE - Chaque semaine, Le Figaro immobilier vous présente avec le Crédit Foncier le portrait immobilier d’une région. Focus sur la future grande région qui regroupera l’Auvergne et Rhône-Alpes.

Avec ses 7,6 millions d’habitants, la nouvelle région Auvergne - Rhône-Alpes est la deuxième région française au niveau démographique (+14% depuis 1990) et économique avec un PIB de 239 milliards d’euros (12% du PIB national). La majorité du PIB régional provient de l’ancienne région Rhône-Alpes, «au détriment» de l’Auvergne. Grâce à son dynamisme, c’est la région où le taux de chômage (8,8%) est le moins élevé de France! Après les Franciliens, les habitants d’Auvergne - Rhône-Alpes sont les mieux rémunérés en France, avec un salaire net de 24.900 euros.

60% de propriétaires et de nombreuses résidences secondaires

Composée de douze départements, la nouvelle région qui prendra forme en 2016 est plutôt dense (109 habitants au km2). A la fois résidentielle et touristique, elle est portée par la métropole de Lyon - où vivent plus de deux millions d’habitants - et par plusieurs villes de plus de 100.000 habitants, comme Saint-Étienne, Grenoble, Clermont-Ferrand et Villeurbanne. Qui sont ses habitants? À 60%, il s’agit de propriétaires. Compte tenu de l’importance du nombre de grandes villes, la motié seulement des résidents d’Auvergne-Rhône-Alpes habitent dans une maison individuelle (51%), une part inférieure à la moyenne nationale (56%). La plupart des habitations (80%), sont des résidences principales.

Avec ses zones montagneuses (le Mont-Blanc et le Puy-de-Sancy) et ses nombreuses pistes de skis qui attirent les vacanciers, l’Auvergne et Rhône-Alpes comptent 12% de résidences secondaires. Soit 2% de plus que dans le reste de l’Hexagone.

Les prix du neuf en hausse

Dans cette nouvelle région, on compte plus de 4,12 millions de logements, situés essentiellement en Rhône-Alpes (81%). Dans l’ensemble, les prix de l’immobilier y sont «assez nettement inférieurs» au reste de l’Hexagone, note le Crédit Foncier. Les logements dans l’ancien sont vendus à 2279 euros le m2 (3211€ au niveau national) et 3135 euros le m2 dans le neuf (3655€ au niveau national). Mais, ces moyennes cachent de très importantes disparités. «Le territoire le plus cher de cette nouvelle région est Rhône-Alpes», indique l’étude.

À Lyon, où le marché de l’ancien est «modérément animé», il faut compter 3000 euros le m2 en moyenne, constate le Crédit Foncier. Dans le neuf (3800 euros le m2), même si les ventes sont restées stables l’an dernier, les prix ont légèrement progressé. Les prix de la capitale des Gaules sont nettement plus élevés qu’à Clermont-Ferrand (1700 euros le m2 en moyenne dans l’ancien). «Les prix sont stables ou en légère baisse, mais sont encore élevés, affichant des disparités importantes et des évolutions contrastées selon les quartiers», estime le Crédit Foncier. Dans la capitale de l’Auvergne, les mises en vente de logements neufs ont elles chuté de 28% en 2014 et les prix sont restés stables (2937 euros le m2 hors parking).

La donne est différente à Chambéry et son agglomération, où les prix font le grand écart. Dans l’ancien, alors que le nombre de ventes a fortement baissé, il faut compter 2200 euros le m2 en moyenne. En revanche, même si les ventes sont peu nombreuses, dans le secteur du Lac du Bourget (Aix-Les-Bains), les prix du neuf sont toujours «structurellement supérieurs à ceux de Chambéry et peuvent toujours dépasser les 4500€ le m2 habitable» précise l’étude.

L’étude du Crédit Foncier ne mentionne pas Annecy et les villes proches de la frontière suisse, où les prix sont élevés. L’envolée récente du franc suisse face à l’euro, qui redonne du pouvoir d’achat aux Français travaillant de l’autre côté de la frontière, mais aussi aux Suisses, a-t-elle encore dopé les prix?

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant