En Asie, Hillary Clinton tente l'apaisement

le
0
Dans le Pacifique, les rivalités et conflits territoriaux ne cessent de s'envenimer.

Pour une bonne partie de la tournée qu'elle effectue en Asie-Pacifique, Hillary Clinton a opportunément invité à se joindre à elle l'amiral Samuel Locklear, commandant des forces américaines dans la région. Elle envoie ainsi un signe de l'attention accrue des États-Unis à la sécurité de la région. Les nombreux conflits maritimes du secteur sont au c½ur des discussions que la secrétaire d'État américaine doit avoir lors de sa visite à Pékin, mardi et mercredi.

Un officiel de la suite de Hillary Clinton a confié au New York Timesque le but principal de ce voyage était de calmer le jeu, après un été où les esprits se sont passablement échauffés. Au sud comme au nord, les conflits territoriaux entre la Chine et ses voisins se sont enflammés, sur fond de rivalité sino-américaine. En mer de Chine méridionale, la tension est vive avec le Vietnam et les Philippines. Et au nord-est, les gesticulations se sont intensifiées autour des îles disputées avec le Ja

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant