En Arizona, les cow-boys blâment les politiques

le
0
REPORTAGE - À l'heure des primaires en Arizona, une petite ville de western plantée au milieu du désert jette un regard critique sur les politiques.

De notre envoyée spéciale à Tombstone.

Colt à la ceinture, chapeau enfoncé sur les oreilles, un cow-boy est adossé avec nonchalance à la balustrade qui court le long des maisons alignées, comme dans les films. Allen Street, la rue principale de Tombstone, petite ville de western plantée en plein désert d'Arizona, à une trentaine de kilomètres de la frontière mexicaine, étincelle sous le soleil. Sur la gauche, le vieux théâtre Byrd Cage, dont les spectacles étaient jadis prisés à travers le comté de Cochise. Sur la droite, un ancien saloon aux murs rougeoyants. On a soudain l'impression que le temps s'est arrêté et que les trois frères Wyatt, Morgan et Virgil Earp, visage sombre et moustache fournie, vont surgir pour régler leurs comptes au gang des cow-boys sans foi ni loi des frères Clanton et McLaury. C'est ce qui se passa ici, le 26 octobre 1881, lors d'une des plus célèbres fusillades de l'histoire de l'Ouest, immortalisée dans le film Règlement de co...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant