En Argentine, la pire sécheresse depuis 70 ans ?

le
0
Le ministère de l'Agriculture argentin a annoncé la réunion jeudi d'une commission d'urgence pour analyser les conséquences de la sécheresse qui frappe le pays. Quelques pluies ont commencé à arriver dans les zones touchées, mais certaines cultures de soja et de maïs sont d'ores et déjà perdues.

Selon l'Association argentine des consortiums régionaux d'expérimentation agricole, cette sécheresse pourrait être la plus grave depuis 70 ans. Elle est susceptible d'avoir des conséquences plus graves que celle de la saison 2008-2009, dans la mesure où elle a commencé un mois plus tôt, en décembre. L'Institut national de technologie agricole argentin (INTA) juge au contraire que les conséquences attendues ne sont pour l'heure pas comparable à celles d'il y a deux ans, même si les pertes de production agricoles seront importantes, tout en précisant que des effets défavorables de la Nina risquent de persister dans les prochains mois.

Enfin, un rapport du Département américain de l'Agriculture, en se fondant sur l'hypothèse de pertes équivalentes à celles de 2008-2009, estime que ses prévisions de récoltes pourraient être revues à 950 millions de boisseaux (contre 1,14 milliard début décembre) pour le maïs, et à 1,23 milliard de boisseaux (contre 1,95 milliard en décembre) pour le soja.

Les inquiétudes pour les prochaines récoltes en Argentine, mais aussi au Brésil, ont fait monter les cours à Chicago de 13% pour le maïs et de 11% pour le soja depuis la mi-décembre.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant