En Arabie, le roi donne un nouveau tour de vis sécuritaire

le
0
À la veille d'une manifestation annoncée dimanche, le monarque a distribué des milliards aux forces de l'ordre et aux agents de la police religieuse.

Pour la deuxième fois en un mois, Abdallah desserre les cordons de la bourse pour répondre à une demande sociale qui pourrait, à terme, déstabiliser le premier producteur mondial de pétrole, épargné jusque-là par les manifestations secouant le reste du monde arabe.

Dans un discours télévisé adressé - fait rarissime en Arabie - à ses 18 millions de sujets, le monarque, âgé de 87 ans, a ordonné la construction de 500 000 logements et la création de 60 000 postes au sein des forces de l'ordre. Parmi les autres décrets signés par le roi : un relèvement du salaire minimum à 800 dollars, une aide mensuelle aux chômeurs et la distribution de cadeaux en espèces.

Enfin, des fonds supplémentaires sont alloués à la police religieuse, la redoutée Moutawaa, en charge du strict respect de la tenue islamique en public. À travers «cette dernière décision, plutôt impopulaire, le roi remercie les religieux, qui ont récemment édicté une fatwa dé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant