En Allemagne, le SPD est en perte de vitesse

le
0
Le chef des sociaux-démocrates, Sigmar Gabriel, a choqué en réclamant une limitation de la vitesse sur autoroute.

Correspondant à Berlin

Désespérément distancés dans les sondages pour les législatives du 22 septembre, les sociaux-démocrates n'avaient pas besoin de cela. Le SPD risque de finir sur la bande d'arrêt d'urgence après une sortie de son patron, Sigmar Gabriel, qui vient de mettre les deux pieds sur le frein en réclamant l'adoption d'une limitation de vitesse à 120 km/h sur les autoroutes allemandes. À cinq mois des élections, Gabriel offre un cadeau en or à la coalition de centre droit d'Angela Merkel en sacrifiant une vache sacrée allemande: la vitesse illimitée sur l'«Autobahn». Même le candidat du SPD à la chancellerie, Peer Steinbrück, qui s'est illustré par ses gaffes à répétition lors de son entrée en campagne, ne s'y est pas trompé: il a immédiatement pris ses distances avec Sigmar Gabriel. «Contrairement à lui, je trouve que ce...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant