En Allemagne, la vague verte balaye les conservateurs 

le
0
Le parti d'Angela Merkel a été sanctionné lors de l'élection régionale de Brême. La question du nucléaire a joué à nouveau un rôle déterminant dans cette défaite cinglante.

L'élection régionale dans la petite Ville-État de Brême avait disparu des écrans radars de la chancellerie. La reconduction annoncée de la coalition associant les sociaux-démocrates aux écologistes devait signer une défaite «sans gravité» de la CDU d'Angela Merkel dans la cité hanséatique. Mais les Verts y ont décroché un score historique et ont infligé un nouveau camouflet au parti de la chancelière en devançant les conservateurs pour la première fois dans un scrutin régional. L'insolente bonne santé électorale des Verts, qui poursuivent leur ascension fulgurante, provoque l'irritation et la stupeur de la CDU.

La chancelière a attribué à la catastrophe nucléaire de Fukushima le revers de son parti, arrivé troisième derrière les Verts dimanche dans le plus petit des 16 Länder allemands. «La question de l'énergie a joué un rôle important» dans ce scrutin, a déclaré Merkel. «La situation à Fukushima a momentanément changé la donne, favorisant les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant