En Allemagne, l'idée d'un référendum a ses partisans 

le
0
Relayés par la presse, des élus du parti de Merkel suggèrent de consulter les Allemands sur l'aide à la Grèce.

La tragédie grecque a finie par pousser l'Allemagne aux bords de la crise de nerfs. Comme souvent lorsque l'incendie menace l'édifice européen, le quotidien populaire Bild surfe sur le ras-le-bol de l'opinion et souffle sur les braises. «Retirez l'Euro aux Grecs», titrait le journal à la une, en réclamant à Angela Merkel un improbable référendum en Allemagne sur cette question.

Le retour aux urnes des Grecs, qui, d'une façon ou d'une autre, se prononceront dans les prochaines semaines sur leur avenir au sein de la zone euro, plonge la chancelière allemande dans l'embarras. Angela Merkel avait dû batailler ferme au Bundestag pour imposer à ses troupes son plan de sauvetage pour la Grèce. Même s'il s'agit de protéger l'euro, perçu comme le garant de la compétitivité allemande, aider la Grèce à coups de milliards de fonds publics reste très impopulaire outre Rhin. Les Grecs y sont perçus comme les pires élèves du «Club med», ces pays du sud de l'Union monétaire

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant