En Allemagne, l'Est et l'Ouest ne se comprennent pas

le
0
La réunification n'a pas brisé le mur psychologique qui sépare les habitants de l'ex-RFA et de ceux de l'ex-RDA.

Le mur séparant les deux Allemagnes est tombé il y a plus de vingt-trois ans. Mais une frontière invisible continue de diviser les Allemands d'ex-RDA et ceux de l'ancienne RFA dans les têtes. Car les préjugés restent tenaces des deux côtés de l'ancien rideau de fer. Selon une grande enquête menée par l'institut Allensbach, les «Wessis» et les «Ossis» ont une image négative les uns et des autres alors que les identités des deux parties du pays demeurent très distinctes.

A l'Est, les «Ossis» sont 71% à juger les «Wessis» arrogants, 57% d'entre eux estiment que l'argent est leur principal moteur et 45% que les habitants de l'Ouest sont «superficiels». «Les Allemands de l'Est n'ont pratiquement que des opinions négatives sur ceux de l'Ouest. Par contraste, ils se perçoivent de façon très positive», note le journal Die Welt qui publie les r...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant