En Allemagne, des restaurateurs apprennent à repérer les néonazis

le
0
L'État de Brandebourg met à la disposition de hôteliers une brochure pour détecter les réservations masquant des réunions, de plus en plus discrètes, de nostalgiques du IIIe Reich.

Correspondant à Berlin

Comment reconnaître et éviter les clients néonazis? L'État régional du Brandebourg a décidé de publier une brochure répondant à ces questions à l'adresse des hôteliers et restaurateurs. L'initiative s'inscrit dans le combat de ce Land d'ex-RDA, voisin de Berlin, contre l'extrême droite. Cette mouvance utilise en effet des moyens de plus en plus détournés pour s'infiltrer dans les nouveaux Länder de l'Est et y étendre son influence.

Quelque 1200 professionnels vont recevoir le fascicule de 20 pages les appelant à ouvrir l'½il pour refuser l'entrée de leur établissement aux militants d'extrême droite, affirme la Fédération des hôtels et restaurants (Dehoga). L'État de Brandebourg veut ainsi leur mettre «à portée de main» un outil pour les aider à décrypter des réservations qui pourraient cacher des rassemblements d'extrême droite. «Les nazis jouent de plus en plus à cache-cache», explique Martina Münch, ministre de l'Éduc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant