En Allemagne, des demandeurs d'asile abrités dans des baraquements SS

le
1
Les baraquements SS de Schwerte qui servent d'abri aux demandeurs d'asile.
Les baraquements SS de Schwerte qui servent d'abri aux demandeurs d'asile.

L'efficacité et la logique allemandes peuvent parfois aboutir à des résultats malheureux. Pour abriter vingt et un demandeurs d'asile sans dépenser une petite fortune, la mairie de Schwerte a eu l'idée de les faire dormir dans... un ancien baraquement de gardes SS datant de la Seconde Guerre mondiale ! Le camp de travail de cette petite ville située près de Dortmund était rattaché à l'énorme camp de concentration de Buchenwald dans lequel plus de 55 000 personnes sont mortes. Les sept cents prisonniers, principalement originaires de Pologne et d'Union soviétique, basés à Schwerte réparaient des locomotives. Si leurs dortoirs ont été détruits après la Seconde Guerre mondiale, les bâtiments qui servaient de logement aux SS ont été conservés. D'où l'idée de la municipalité de les utiliser pour abriter des demandeurs d'asile plutôt que d'installer des conteneurs tout équipés. Ce projet a déclenché, assez logiquement, une vaste polémique en Allemagne. Il "rappelle de mauvais souvenirs et des images sinistres", condamnait sur les ondes de la radio Mitteldeutschen Rundfunk Birgit Naujoks, directrice du Conseil des réfugiés de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. La mairie affirme, elle, ne pas comprendre le problème que peut soulever son programme. Les baraquements ont en effet déjà abrité par le passé des studios d'artistes, une école maternelle et même des réfugiés il y a deux décennies. 300 nouveaux demandeurs d'asile chaque jour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 16 jan 2015 à 15:09

    Ils sont mieux à l'abri.