En Allemagne, des activistes du climat bloquent une centrale à charbon

le
0
Des militants bloquent les rails menant à la centrale de charbon Schwarze Pumpe, dans la région de Lusace, en Allemagne, samedi 14 mai 2016.
Des militants bloquent les rails menant à la centrale de charbon Schwarze Pumpe, dans la région de Lusace, en Allemagne, samedi 14 mai 2016.

Deux mille militants venus de toute l’Europe se sont rassemblés dans l’est de l’Allemagne dans le cadre d’une campagne internationale contre les énergies fossiles.

La mine de charbon de Welzow forme une immense tranchée noire creusée au milieu du paysage boisé de la Lusace (Lausitz, en allemand), dans l’est de l’Allemagne, près de la frontière polonaise. Il était environ 14 heures, vendredi 13 mai lorsque plus d’un millier de militants écologistes se sont introduits illégalement sur cette exploitation à ciel ouvert. Dévalant les pentes sableuses pour s’élancer vers le centre de la mine, ils ont scandé : « What do we want ? Climate justice ! » (« Nous voulons la justice climatique »). « Il faut vraiment voir cette mine pour comprendre l’obscénité de la destruction, ça donne littéralement envie de pleurer. Ce paysage, c’est ce que l’industrie des fossiles va faire de notre planète si nous ne les arrêtons pas », a confié Tadzio Mueller, militant écologiste allemand, en regardant les strates noires et marron qui forment des dunes artificielles sur des kilomètres.

Venus de toute l’Europe, environ 2 000 militants se sont donné rendez-vous en Lusace pour mener jusqu’au 15 mai une série d’actions de désobéissance civile destinées à perturber la production de lignite, l’énergie fossile la plus polluante et la plus émettrice de CO2. Baptisé « Ende Gelände » – « jusqu’ici pas plus loin » –, l’événement doit conclure l’opération globale « Break Free », une mobilisation internationale contre le secteur des énergies fossiles, lancée par les grandes organisations non gouvernementales écologistes et les mouvements locaux dans douze pays. Aux Etats...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant