En Afrique, Copé continue sa campagne

le
0
Le secrétaire général de l'UMP était en déplacement ce week-end en Côte d'Ivoire, à l'invitation du président Alassane Ouattara.

De notre envoyée spéciale à Abidjan.

L'attaque en piqué de François Hollande contre la «Françafrique» ne pouvait pas mieux tomber pour Jean-François Copé. Le secrétaire général de l'UMP était en Côte d'Ivoire samedi, à l'invitation de son «ami» Alassane Ouattara, quand il a découvert la sortie du candidat du PS. En lui répondant depuis Abidjan, il a sonné le début de la c ontre-offensive, après la «mauvaise séquence» de la primaire socialiste.

Le président ivoirien y a contribué à sa manière en souhaitant publiquement la «victoire de Nicolas Sarkozy», dont il a salué l'implication dans le départ de Laurent Gbagbo. Vu d'Abidjan, le président français est «un grand président», et pas seulement pour le nouveau pouvoir. Les sympathisants UMP, qui étaient plus de trois cents, vendredi soir, à participer au meeting de Jean-François Copé, ne comprennent pas pourquoi Nicolas Sarkozy est «victime d'insultes quotidiennes en France». Ils ont fait sav

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant