En Afghanistan, la donne n'a pas tellement changé pour l'Otan

le
0
Les spécialistes craignent une guerre civile en cas de retrait prématuré des troupes étrangères.

Pour les chefs de la coalition engagée en Afghanistan aucun doute, la mort de Ben Laden ne change pas la donne. Les troupes étrangères poursuivront leur mission. Après l'élimination de l'inspirateur des attentats du 11 Septembre à New York et le renversement des talibans en 2001, les buts de guerre semblaient pourtant atteints. Mais l'Otan estime que son rôle en Afghanistan vise aujourd'hui à empêcher que le pays «ne redevienne un sanctuaire pour les terroristes». Jugeant les institutions du pays encore trop fragiles, l'organisation internationale ne se retirera pas avant 2014, échéance fixée au sommet de Lisbonne en novembre dernier.

La plupart des spécialistes craignent une guerre civile en cas de retrait prématuré des troupes étrangères. «Si les forces de la coalition partaient demain, il y aurait inévitablement des guerres entre les différentes factions», prévient Wahid Muzdha, un ancien taliban ayant travaillé au ministère des Affaires étrangères sous le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant