En 2017, les catastrophes climatiques aux USA ont coûté $306 mds

le
0
    WASHINGTON, 8 janvier (Reuters) - Les catastrophes 
climatiques ont coûté aux Etats-Unis la somme record de 306 
milliards de dollars (environ 255 milliards d'euros) en 2017, 
année répertoriée comme la troisième la plus chaude de 
l'histoire du pays, a annoncé lundi l'Agence américaine 
d'observation océanique et atmosphérique (NOAA). 
    Le rapport publié par l'agence fédérale souligne les risques 
économiques provoqués par les changements climatiques, alors 
même que l'administration de Donald Trump émet des doutes sur 
les causes humaines du réchauffement et a retiré les Etats-Unis 
des accords de Paris sur le climat.   
    La NOAA note que les incendies en Californie et les 
différents ouragans (Harvey, Maria et Irma) qui ont frappé le 
pays ont contribué à faire de 2017 l'année la plus chère en 
terme de coûts liés aux catastrophes climatiques. 
    En 2005, année du précédent record, les catastrophes 
météorologiques ou climatiques - dont l'ouragan Katrina - 
avaient coûté 215 milliards de dollars (environ 180 milliards 
d'euros). 
    La température moyenne aux Etats-Unis en 2017 a été de 12,6 
degrés Celsius, soit 1,5 degré au-dessus de la moyenne relevée 
sur l'ensemble du XXe siècle. Depuis que les températures sont 
répertoriées, en 1895, c'est la troisième année la plus chaude 
de l'histoire des Etats-Unis après 2012 et 2016, a précisé la 
NOAA. 
 
 (Blake Brittain; Jean Terzian pour le service français, édité 
par Henri-Pierre André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant