En 2014, les Français vont dépenser moins de 600 euros en loisirs

le
2

INFOGRAPHIE - Le budget loisirs des Français va reculer de quelque 8% cette année. Peu importe leur revenu, le phénomène touche tous les foyers.

Le climat de crise interminable en France a eu raison des petits plaisirs des Français. Selon le baromètre réalisé par l'institut OpinionWay pour Sofinco publié aujourd'hui, le budget des Français alloué aux loisirs n'atteindra même pas 600 euros cette année (597 euros exactement). C'est 8% de moins qu'en 2013 où le budget envisagé pour les loisirs s'élevait à 646 euros - un montant qui, lui, était en hausse de 3% par rapport à 2012. Même si le budget est plus serré cette année, 97% des sondés déclarent consacrer du temps à leurs loisirs. Toutefois, ils s'y adonneront 30 minutes de moins cette année par rapport à l'an passé, soit 9h21 par semaine.

Tous les Français sont touchés

Aucune catégorie de ménage n'est épargnée par cette baisse de budget. Pour les foyers dont les revenus sont supérieurs à 3500 euros par mois par exemple, celui-ci baisse même de 9% par rapport à l'année dernière et s'établit à 949 euros. La baisse est à peu près la même pour ceux qui gagne moins de 1000 euros par mois. Ils disent avoir l'intention de dépenser 347 euros dans l'année pour leurs loisirs, c'est 6% de moins qu'en 2013. Même phénomène pour les foyers avec ou sans enfants. Ceux avec enfants disposent d'un budget annuel de 603 euros et 41% de ce budget est consacré aux enfants. Un budget qui baisse à peine pour les foyers sans enfant qui disposent de 595 euros pour leurs loisirs. Et peu importe le type de foyers, dans 51% des cas, le prix de l'activité est le premier critère de choix.

La télévision et l'ordinateur plébiscités

Si les Français ont l'habitude de varier les loisirs - ils pratiquent 4,7 activités en moyenne -, surfer sur l'ordinateur est l'activité préférée des Français. «Plutôt que les loisirs culturels ou de plein air, les Français se recentrent sur ceux qui se pratiquent à la maison car ils sont moins chers et moins contraignants. Une tendance qui s'installe d'année en année», explique Didier Bourdonnais, Directeur marketing et communication client chez CA Consumer Finance, propriétaire de la marque Sofinco et filiale du Crédit Agricole. L'ordinateur et la navigation sur internet rassemblent ainsi 74% des suffrages, c'est un peu mieux que la télé qui obtient toutefois 62% des votes. Voir des amis ou des proches arrive ensuite en troisième position avec 49% des voix, c'est 2 points de moins que l'année dernière.

Un budget protégé

Malgré cette baisse, les Français sont toujours autant attachés à leur budget loisirs et comptent bien le maintenir l'an prochain. «Comme en 2013, 58% des Français déclarent maintenir leur budget loisirs pour l'année à venir et 10% des personnes interrogées affirment prévoir de "dépenser plus" cette année, soit une hausse de 4 points par rapport à 2013», souligne Didier Bourdonnais. À l'inverse, 32% des votants pensent que leur budget loisirs diminuera en 2015. La première raison invoquée: un manque de moyens financiers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nitram.g le jeudi 28 aout 2014 à 18:43

    c'est déjà beaucoup pour certains, mais pour les autres qui non pas votés soc.. c'est regrettable, la culture et le tourisme en souffrira.

  • frk987 le jeudi 28 aout 2014 à 17:30

    Les français devraient faire comme l'Etat, chaque année un budget en déficit de 4%, puis passage à la commission de remise de dettes.....la système de cavalerie de l'Etat est scandaleusement réservé à l'Etat, un particulier finirait en taule.