En 2013, les cinémas français ont manqué de locomotives à l'écran

le
0
Universal Pictures. All Rights Reserved.
Universal Pictures. All Rights Reserved.

(AFP) - Adieu "Intouchables", "Marsupilami" et autres James Bond: faute de grosses locomotives, et notamment françaises, l'année 2013 dans les salles de cinéma en France affiche un repli de 5,3%.

C'est la première fois depuis 2009 que les entrées ne franchissent pas la barre des 200 millions, culminant en 2011, année exceptionnelle, avec 217 millions de tickets vendus grâce au succès phénoménal d'"Intouchables".

L'année s'achève à 192,8 millions d'entrées "en dessous de la moyenne des dix dernières années qui est à 195 millions", souligne auprès de l'AFP le directeur des études, des statistiques et de la prospective au Centre national du cinéma (CNC), Benoît Danard.

"On a manqué clairement de grosses locomotives", résume-t-il.

"Pour la première fois depuis plus de 10 ans, aucun film ne réalise plus de 5 millions d'entrées", quelle que soit sa nationalité, relève-t-il. En 2012, trois films avaient franchi ce seuil.

Pour le délégué général de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) Marc-Olivier Sebbag, "2013 reste à un niveau élevé" comparativement aux autres pays européens.

Lui aussi pointe l'absence de gros cartons au box-office: "si on prend les dix premiers films du classement, on a 8 millions d'entrées d'écart entre 2012 et 2013".

Même du côté du cinéma américain, qui truste généralement les plus hautes marches du podium, aucun film n'atteint les 5 millions d'entrées.

Offre décevante

"Moi moche et méchant 2", film d'animation d'Universal, prend la première place avec 4,6 millions d'entrées devant "Iron man 3" (4,4 millions), "Django Unchained" (4,3 millions) et "Gravity" (4,1 millions).

A titre de comparaison, "Skyfall" avait terminé l'année 2012 à 7 millions devant "l'Age de glace 3" à plus de 6 et "Sur la piste du Marsupilami" à plus de 5 millions.

Le cinéma hexagonal a le plus pâti du recul de fréquentation: sa part de marché s'est repliée à 33,3% (-7 points), du jamais vu depuis 2000. Dans le même temps, celle du cinéma américain grimpe de 11,2 points à 53,9%.

Contrairement à ce qui s'est passé pour les films français, les longs métrages d'outre-Atlantique ont été très nombreux à engranger plus de 1 ou 2 millions d'entrées, un niveau "particulièrement élevé par rapport aux dix dernières années", relève M. Danard.

Un seul film français, "Les profs", a réalisé plus de 3 millions d'entrées en 2013 contre 4 films en 2012. De même, trois films français -- "Boule et Bill", "Les garçons et Guillaume, à table" et "Neuf mois ferme" -- réalisent plus de 2 millions d'entrées, contre 8 en 2012. 16 films réalisent plus d'un million d'entrées contre 22 auparavant.

Certes "33,3% de parts de marché des films français c'est bas mais jusqu'en 2007 (avant l'autre succès phénoménal des Ch'tis en 2008, ndlr), quand on avait 37% on disait que c'était correct. Depuis on s'est habitué aux 40 à 44% de parts de marché", explique M. Sebbag.

Tout au long de l'année, de nombreux films ont été pointés du doigt comme autant d'espoirs de recettes déçus. Mais selon la FNCF, outre une offre de films "qui n'a peut-être pas toujours répondu aux attentes des spectateurs", la crise et son impact sur le pouvoir d'achat, de même que "la recrudescence du piratage sur internet" expliquent aussi la baisse générale de fréquentation.

C'est pour cela qu'elle juge plus que nécessaire "la relance de la fréquentation" en rappelant le lancement de son opération en faveur des moins de 14 ans (4 euros le ticket depuis le 1er janvier).

La fréquentation des salles en 2013 ne manquera pas d'alimenter les débats lors des "Assises pour la diversité du cinéma", mercredi prochain à Paris, en pleine agitation sur le financement du cinéma français.

Un chiffre vendredi mettait un peu de baume au coeur aux professionnels. Décembre "a été bon" avec une progression de 19,4%. A confirmer.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant