En 2012, la pression fiscale a fortement augmenté en France

le
11
L'Hexagone est champion des prélèvements de la zone euro, avec la Belgique. Après une baisse entre 2007 et 2009, les recettes fiscales sont en forte augmentation, de 1,4 point en 2012, après 1,2 en 2011 et 0,4 en 2010.

Les rentrées fiscales sont en hausse dans les pays les plus avancés. C'est le double résultat d'une reprise économique un peu plus soutenue qui a provoqué une augmentation des recettes plus rapide que celle des revenus. Cela tient aussi aux politiques d'ajustement budgétaire visant à assainir les finances publiques, surtout dans la zone euro.

Après le creux de 2008 et 2009, au plus fort de la crise, le ratio moyen des recettes fiscales sur PIB est passé en 2012 à 34,6%, contre 34,1% en 2011 et 33,8% en 2010 dans la zone OCDE, selon les derniers chiffres publiés ce mardi par l'Organisation internationale.

Vingt-et-un pays sur trente ont enregistré une augmentation, dont les plus fortes en Hongrie, en Grèce et en Italie. «Dans ces pays, elles sont liées à une hausse de l'imposition, un relèvement des taux et un élargissement de l'assiette fiscale, ainsi qu'à des baisses de PIB qui jouent mécaniquement», explique Pierre Leblanc, l'un des auteurs du rapport. La Grèce a connu une forte récession en 2011 et 2012, de 7,1% et 6,4% quand le PIB italien a chuté de 2,6%.

En France, vice-champion des impôts de l'OCDE, la pression fiscale continue de s'accroître. Après une baisse épisodique entre 2007 et 2009, les recettes fiscales sont en forte augmentation, de 1,4 point en 2012, après 1,2 en 2011 et 0,4 en 2010. «Cela provient surtout des hausses d'impôts des personnes physiques, résultat de plusieurs budgets d'économie d'affilée», relève Pierre Leblanc.

Fardeau des charges sociales

La facture totale côté prélèvements pour les ménages et les entreprises atteint 64 milliards d'euros sur trois ans: 16 milliards en 2011, 20 en 2012 et encore 28 en 2013, à cheval sur les deux majorités.

Cela étant, si la France arrive en deuxième position en termes de recettes fiscales sur PIB, ex-aequo avec la Belgique à 45,3% et derrière le Danemark à 48%, c'est dû au poids des charges sociales. Les contributions pour la Sécurité sociale, plus la taxe sur les salaires, pesaient 18,5% du PIB en 2012, contre 16% en 2000, soit le double de la moyenne OCDE.

Cela renvoie à l'éternel combat des entreprises contre l'excès de charges dans l'Hexagone. En revanche, elles ne sont pas les plus à plaindre sur le front des impôts. Car les recettes d'IS, à 2,5% du PIB en 2012, sont en ligne avec la moyenne OCDE autour de 3%.

Dans les pays les moins taxés, on retrouve les États-Unis, les pays émergents comme le Chili, le Mexique ou la Turquie et, en Europe, la Suisse et l'Irlande, grâce à son taux d'IS très attractif de 12,5%

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le jeudi 26 déc 2013 à 13:17

    Article du Figaro...MDR.Forcément, faut bien payer les 18 millions d'€ d'argent public déversés rien que sur ce journal, dont le propriétaire rappellons-le est un milliardaire : monsieur Dassault, qui bien sur ne peut renflouer lui-meme son canard privé...De tels canards qui continuent à nous faire croire qu'ils roulent pour l'interet general, qu'ils ont une déontologie et lalala, trop comique.Aides à la presse/An = 2 milliards.Bonjour les assistés donneurs de leçons.

  • miez1804 le mercredi 18 déc 2013 à 11:35

    Bien entendu c'est la faute a SARKO!!!

  • gglafont le mercredi 18 déc 2013 à 11:12

    Le Danemark en tête, mais en réalité très loin derrière nous puisque le PIB par habitant après prélèvements obligatoires est 34% plus élevé que celui de la France. Donc la France est bien championne du monde grâce a l'ENA, aux technocrates de Bercy et à la Veme république qui a crée ce monstre. Le pipo des politiques n'est même plus crédible. Faut il encore se déplacer aux urnes ?

  • M1945416 le mercredi 18 déc 2013 à 09:32

    ben tient, a force de nourrir tout les ventre du monde... ( rien que pour les leonarda 600 000€) ... bienvenu a tout les crève misère inemployable , et on taxe tellement les gens qui bossent , qu'ils se taillent .

  • remimar3 le mercredi 18 déc 2013 à 09:26

    Travaillez moins pour payer moins (d'impôts) ! et surtout évitez de consommer les produits les plus taxés. C'est un devoir civique indispensable pour forcer tous les gouvernements (l'actuel et les futurs) à faire enfin des économies.

  • jlccasa le mercredi 18 déc 2013 à 09:10

    Et le pire est à venir !

  • sarestal le mercredi 18 déc 2013 à 08:20

    Vous croyez ? on ne s'en était pas aperçu.Il est également remarquable que la majorité des "contribuables pigeons" n'ont pas les mêmes abattements que les journalistes !

  • 134159cd le mercredi 18 déc 2013 à 07:24

    Et encorePas encore pris en compte les augmentations 2013 et celles prévues 2014Sur on va cette fois être champion Merci monsieur H

  • fbordach le mercredi 18 déc 2013 à 07:13

    Non, sans rire? Cela c'est de l'information...

  • jayce003 le mardi 17 déc 2013 à 20:51

    Mon compte en banque s'en est pas encore remis des impôts.