« En 1984, la France était meilleure que nous »

le
0
« En 1984, la France était meilleure que nous »
« En 1984, la France était meilleure que nous »

LE PORTUGAL RETROUVE aujourd'hui un stade qui lui a porté malheur il y a trente-deux ans. Lors de l'Euro 84, la Selecçao s'était inclinée en demi-finale contre la France à Marseille (3-2 a.p.). L'ancien international Jaime Pacheco revient sur cet épisode qui a marqué sa carrière. Quels souvenirs gardez-vous de cette demi-finale de 1984 ? JAIME PACHECO. Tellement de tristesse, de frustration, de déception. Aujourd'hui encore, parler de ce match est très douloureux. Mais, si on veut être juste, il faut reconnaître que la France était meilleure que nous. Elle a mérité de remporter ce match et cet Euro. Vous aviez pourtant mené au score en prolongation. Que s'est-il passé ? Si nous avions été mieux organisés, plus disciplinés, on aurait peut-être réussi à tenir ce score à cet instant-là. Mais on a continué à jouer, à attaquer en s'exposant à tout le talent des Français. Je parle de Tigana, Domergue, Giresse et de Platini bien sûr, qui pour moi, après Maradona, était le meilleur joueur au monde. Je suis d'ailleurs un peu fautif sur son but en toute fin de prolongation (119 e). Je décide de suivre Tigana et je laisse Platini seul. Comment avez-vous trouvé l'ambiance en France et à Marseille lors de cet Euro ? Fantastique ! On sentait tout le soutien de la communauté portugaise. On a aussi joué pour nos « immigrés ». On leur doit beaucoup. A cette époque, voir le Portugal aller si loin était une grosse surprise. C'était notre tout premier Euro, nous étions sortis deuxièmes du groupe de la mort composé de l'Allemagne, de l'Espagne et de la Roumanie. Et nous avons été l'équipe qui a causé le plus de problèmes à la France. A partir de là, le monde du football nous a d'ailleurs regardés différemment. Pensez-vous que vos héritiers auront plus de chance ce soir au Vélodrome ? ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant