Emprunts toxiques : 5,5 milliards aux frais des contribuables !

le
14
Dans les années 2004-2008, plus de 850 collectivités locales ont souscrit des emprunts qui se sont avérés être des emprunts toxiques. 
Dans les années 2004-2008, plus de 850 collectivités locales ont souscrit des emprunts qui se sont avérés être des emprunts toxiques. 

Il est de bon ton pour les candidats à la présidentielle de mépriser une approche comptable (on n'ose pas dire financière) de la gestion publique. Ainsi, dans L'Émission politique de France 2 du jeudi 9 février 2017, Marine Le Pen répondait avec un petit sourire ironique à François Lenglet qui lui faisait remarquer le coût exorbitant et non financé de ses nombreuses dépenses nouvelles et de son projet de nationalisation des autoroutes : « J'adore votre vision comptable ! C'est tout ce que je rejette en économie. »

Lire aussi : la banque Dexia condamnée pour défaut d'information.

Elle n'est pas la seule. Emmanuel Macron, qui se dit d'une « gauche qui se confronte au réel », ne dévoile toujours pas son programme chiffré et déclarait pourtant à son meeting du 4 février à Lyon : « Un président, ce n'est pas un épicier. L'important, c'est d'avoir une vision, pas forcément d'être dans les détails de la comptabilité. » Pour Benoît Hamon, la gauche « n'a aucune chance de l'emporter si elle ne propulse pas un imaginaire puissant », c'est dire si elle doit s'éloigner d'une posture gestionnaire et comptable qui fut, du reste, assez reprochée au quinquennat qui se termine. C'est d'ailleurs en réaction à la « logique comptable » du programme de François Fillon (réduction de la dépense publique via la suppression de 500 000 emplois publics, entre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cyti8 il y a 9 mois

    Actuellement, on a surtout besoin de gens qui savent compter. On voit ce que cela donne, ceux qui ont une vision, pour les meilleurs, car certains n'en ont aucune. Que c'est triste ce genre de réflexion. Ceux qui se présentent sans justifier comment ils financent leur programme devraient être interdits de solliciter le suffrage des Français. Car ceux qui ne l'expliquent pas, augmenteront les impôts à outrance, comme l'a fait Hollande qui n'a eu de cesse de travailler contre l'intérêt de son pays

  • M9497457 il y a 9 mois

    "Vous électeurs qui avaient voté pour des niais qui ont souscrit des emprunts en FS, vous ne vous sentez pas un peu responsables ???????????????" je tiens a signalé que tu as voté pour eux aussi

  • a.lauver il y a 9 mois

    Comme quoi Fillon c'est du pi.pi de chat à coté de Dexia et Areva. On est dans un tout autre ordre de grandeur.

  • M2310631 il y a 9 mois

    LEPEN et l'économie c'est un peu comme Mélenchon et l'économie. La relance par la consommation, c'est oublié qu'il faut semer avant de récolter. On est bien loin d'un bon sens paysan.

  • chnivet il y a 9 mois

    Le problème c'est que les Grecs étaient aussi éloignés de la logique comptable. On voit ou ça mène. C'est HYPER inquiétant de voir qu'il existe à notre tète des personnes décorrélé à ce point de la réalité. Faisons nous de mème au quotidien ? Dépensons nous 2 000 euros alors qu'on en gagne 1 500 ?. Ça fait peur.

  • vmcfb il y a 9 mois

    Le problème c'est l'absence de responsabilité. A quand des procès d'élus pour des actes de gestion "hors normes": budgets visiblement en déficit, projets pharaoniques non financés, confusion entre dépenses et investissements, et utilisation 'agressive" de produits structurés...

  • chnivet il y a 9 mois

    Vous inquiétez pas , avec les radars embarqués on va vous prendre 2 milliards par an. Ca paiera les factures.

  • dsta il y a 9 mois

    Et ceux qui ont apposé leurs signatures, ils sont en cabane...ou on les a promus...???

  • mucius il y a 9 mois

    @frk987 J'allais le dire...

  • frk987 il y a 9 mois

    Vous électeurs qui avaient voté pour des niais qui ont souscrit des emprunts en FS, vous ne vous sentez pas un peu responsables ???????????????