Emprunter sans surprime d'assurance après un cancer

le
0

On estime à 3 millions le nombre de personnes de plus de 15 ans ayant été soignées pour un cancer, et étant encore en vie. Pour les personnes concernées, cela représentait un poids et une stigmatisation à l'emprunt, car les assureurs demandaient une surprime. Après une modification de la convention AERAS, ces personnes sont protégées.

le droit à l'oubli en assurance
le droit à l'oubli en assurance

Auparavant, un ancien malade subissait une surprime

La convention AERAS, ou le droit à l'oubli

Trucs et astuces

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant