Emprunter pour financer ses vacances : c'est possible ?

le
0

Il n'est pas toujours facile d'économiser suffisamment, au cours de l'année, pour partir en vacances. Un crédit peut être souscrit, avec prudence. Sinon, attention au surendettement !

Un crédit pour voyager

Les organismes de crédits sont nombreux à proposer des formules de prêts, dédiés aux vacances. On trouvera ainsi des crédits renouvelables et des crédits personnels.

Dans tous les cas, il s'agira d'une somme prêtée par la banque ou l'organisme. Celle-ci devra être remboursée sous 3 à 60 mois, en fonction de l'importance de la somme empruntée et des mensualités choisies.

Quel taux ?

On doit prendre en considération le TEG (Taux Effectif Global), qui intègre les frais de dossier, frais d'assurance et de garantie, en plus du taux d'emprunt négocié. Cet élément est essentiel puisque c'est ce taux qui définit le coût réel du crédit. Selon la situation (financière, professionnelle, familiale) de l'emprunteur, le taux d'un crédit personnel peut varier de 4 à 9 %.

Quant aux crédits renouvelables, les taux peuvent aller de 12 à plus de 20 %. À éviter, donc, dans l'optique de financer de simples vacances.

Une bonne idée ?

Le désir de s'offrir une semaine de vacances en famille est compréhensible. Or, il n'est pas toujours simple d'épargner à hauteur de cette dépense. Le crédit peut donc être une option, si la somme empruntée reste limitée.

En amont, il est important de faire le point de ses crédits en cours, afin d'éviter le surendettement. Car les vacances à crédit se révèlent naturellement plus coûteuses, à terme !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant