Emprunt réussi pour l'Espagne et l'Italie

le
1
Rome et Madrid ont emprunté ce jeudi avec des taux d'intérêt en forte baisse, soulageant les marchés financiers.

Enfin une première éclaircie pour la zone euro, plombée depuis des mois par la crise de la dette souveraine. Les deux émissions tests, ce jeudi, d'emprunts d'État de l'Italie et de l'Espagne, deux pays en première ligne dans la crise européenne, se sont en effet très bien déroulées.

Les opérations ont été largement souscrites, à des taux en forte baisse, ce qui a entraîné de surcroît une nette détente sur les marchés obligataires de la zone euro. Le taux à dix ans de la France s'est ainsi réduit de 12 points de base, à 3,02%, celui à cinq ans de 18 points de base, à 1,80%. Les Bourses européennes ont rebondi, enregistrant de fortes hausses à la mi-journée portées par les valeurs bancaires.

Pour sa première émission de l'année, la première depuis l'arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement de droite de Mariano Rajoy, le Trésor espagnol a profité d'une forte demande (18,7 milliards d'euros) et des taux en baisse pour emprunter 9,98 milliards d'euros

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mboudon2 le vendredi 13 jan 2012 à 09:40

    une baisse aussi brutale mériterait des explications???