Empoisonnement d'Arafat : les Suisses persistent et signent

le
0
Le professeur François Bochud (à gauche), directeur de l'Institut radiophysique de Lausanne, et le professeur Patrice Mangin, directeur du Centre de médecine légale de Lausanne, présentent leur rapport sur les causes de la mort de Yasser Arafat, le 7 nove
Le professeur François Bochud (à gauche), directeur de l'Institut radiophysique de Lausanne, et le professeur Patrice Mangin, directeur du Centre de médecine légale de Lausanne, présentent leur rapport sur les causes de la mort de Yasser Arafat, le 7 nove

Les scientifiques suisses ne sont pas d'accord avec leurs collègues français et tiennent à le faire savoir. L'équipe d'experts de l'Institut de radiophysique de Lausanne, dont les conclusions sur un possible empoisonnement de Yasser Arafat ont été contredites mardi par des experts français, répète que l'on peut "raisonnablement soutenir la thèse d'un empoisonnement" du raïs palestinien au polonium-210, une substance radioactive invisible hautement toxique. Interrogé par la Radio télévision suisse (RTS), le professeur Patrice Mangin, directeur du Centre universitaire romand de médecine légale, qui a dirigé l'expertise suisse, se dit "surpris par les explications" fournies par les scientifiques français.

Les équipes suisses et françaises, mandatées respectivement par l'Autorité palestinienne et le parquet de Nanterre, ont pu analyser des échantillons prélevés sur la dépouille de l'ancien dirigeant palestinien, exhumée le 27 novembre 2012. Un an plus tard, ils arrivent au même résultat : le corps de Yasser Arafat contient bien un taux de polonium-210 supérieur à la moyenne. D'après les Suisses, les quantités de polonium-210 mesurées seraient même jusqu'à 20 fois supérieures à la normale.

"Absence de diagnostic précis"

Mais là où le laboratoire de Lausanne évoque la thèse d'un empoisonnement, l'équipe française attribue la présence du gaz toxique à une "origine environnementale naturelle", à savoir l'existence d'un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant