Emplois à domicile : 60 000 postes menacés en 2013

le
0
La hausse de 12 % en trois ans du coût à l'embauche a dopé le travail au noir. La Fepem appelle l'exécutif à réagir.

Un désastre se profile dans l'emploi à domicile, sans provoquer la moindre réaction dans la majorité. Après un premier trimestre calamiteux, où le volume d'heures déclarées a plongé de près de 8 %, suivi d'une accalmie au deuxième, les professionnels du secteur craignent une rechute au troisième. «C'est en septembre que les familles organisent les modes de garde et que les personnes âgées préparent l'hiver. Or tout les pousse cette année à réduire la voilure. Ou à basculer un certain nombre d'heures au noir», alerte Marie-Béatrice Levaux, la présidente de la Fédération des particuliers employeurs (Fepem). Qui estime que les services à domicile pourraient perdre plus de 60.000 emplois déclarés en équivalent temps plein en 2013. Un gâchis absolu en cette période de chômage élevé.

Les services à la personne pâtissent bien sûr de la conjonctur...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant