Emploi : PSA s'engage à produire un million de voitures sous conditions

le
1
Emploi : PSA s'engage à produire un million de voitures sous conditions
Emploi : PSA s'engage à produire un million de voitures sous conditions

Malgré la crise et le plan de restructuration actuel, PSA Peugeot-Citroën entend rebondir en conservant sa base industrielle en France. Philippe Varin s'est engagé, ce mercredi matin, lors d'une réunion avec les syndicats, à produire au minimum un million de véhicules en France dans ses quatre usines d'assemblage (Mulhouse, Poissy, Sochaux et Rennes) en 2014. Celle d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) fermera ses portes en 2014. Cet engagement vaut en contrepartie des efforts demandés aux salariés dans le cadre de la négociation d'un «nouveau contrat social».

Selon les syndicats, la production de Sochaux passerait de 280 000 véhicules actuellement à 380 000 véhicules, Mulhouse de 190 000 à 230 000 véhicules et Poissy de 240 000 à 270 000 véhicules. En outre, concernant la recherche et développement, PSA promet de maintenir «75% de son volume d'activité» dans l'Hexagone, toujours à l'horizon 2016 et l'activité de tous ses sites de R&D.

Même si l'on est encore loin du chiffre de 2003 quand 1,9 million de Peugeot et de Citroën sortaient des chaînes d'assemblage dans l'hHxagone, cet engagement de PSA a de quoi rassurer les 73 000 salariés du groupe. Pour parvenir à cet objectif, le groupe s'est engagé à investir 1, 5 milliard d'euros dans ses usines et de les doter d'un nouveau véhicule à construire. En clair, cette annonce permet de garantir du travail dans ces usines bien au delà de 2016. En effet, la durée de vie d'un modèle généralement supérieur à sept ou huit ans.

Les salariés vont devoir faire des sacrifices

Selon les syndicats, Philippe Varin n'a pas confirmé, en revanche, une information des Echos qui avançait l'arrivée de modèles Opel dans son usine de Sochaux. Dans le cadre de l'alliance stratégique entre PSA et General Motors, Opel, la filiale européenne du constructeur américain aurait prévu de produire le remplaçant de son monospace Zafira. En échange, Citroën attribuerait la future ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paspil le mercredi 25 sept 2013 à 14:15

    avec un peu de vaseline ca devrait passer