Emploi : le pari perdu de Hollande

le , mis à jour à 07:46
54
Emploi : le pari perdu de Hollande
Emploi : le pari perdu de Hollande

Alors qu'il n'était encore que candidat, François Hollande avait déclaré, en avril 2012 : « Le chômage n'est pas une fatalité. Et j'inverserai la courbe ». Presque cinq ans plus tard, l'inversion de la courbe est devenue une rengaine populaire — tout le monde connaît cette formule — et... un échec politique. A l'heure du bilan, le compte n'y est pas. Etabli à 9,7 % au moment où François Hollande prenait ses fonctions, le taux de chômage, mesuré par l'Insee, atteint aujourd'hui 9,9 %. Seule petite consolation, la situation semble — enfin ! — se stabiliser. Le nombre de demandeurs d'emploi n'augmente plus. Et, divine surprise, au printemps, il a reculé deux mois consécutifs, selon Pôle emploi. Une performance suffisante pour parler d'inversion de la courbe ?

 

 

« La courbe du chômage s'inversera quand, durant trois mois consécutifs, Pôle emploi annoncera une baisse du nombre de chômeurs », expliquait, dans nos colonnes, en avril 2015, Gérard Cornilleau, économiste, directeur adjoint de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). « Il vaudrait mieux que les trois prochains mois soient positifs », murmure entre ses dents un fidèle du président. Car cette promesse a miné le quinquennat.

 

«Je n'ai pas eu de bol»

François Hollande

 

Persuadé du retour de la croissance, le 31 décembre 2012, lors de ses vœux, le chef de l'Etat avait fixé l'objectif d'inverser la courbe du chômage « d'ici un an ». Dans son entourage, personne n'en doutait : les vents étaient porteurs, l'économie allait redémarrer. C'était cyclique. « L'inversion, c'est métronomique ! » claironnait Michel Sapin, alors ministre du Travail. Mais rien ne s'est passé comme prévu. La croissance n'est pas revenue. Les emplois non plus. « Je n'ai pas eu de bol ! » confessait François Hollande dans le livre « Conversations privées avec le président », publié à la fin du mois ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 il y a 9 mois

    Ce type a tout fait à l'envers ... Il conduit la France à contresens. Il faut lui retirer son permis de conduire la France au plus vite !!! De toute façon, retrait effectif en 2017 avant qu'il ne commette un nouvel accident !!!

  • janaliz il y a 9 mois

    Dévastateur ! Vous avez raison nociSk ! Le terme est le plus approprié pour définir ce qui restera de cette en.clume !NB : il serait dommage que ma reco ne soit pas lue par l'intéressé !

  • M931269 il y a 9 mois

    Trés juste ....sibile ....tous les indicateurs étaient au vert pour une reprise mais F.H . n'a pas su en tirer profit pour relancer notre économie ! bref un incompétent notoire avec tous les élements...en mains mais pas ....le mode d'emploi .

  • M931269 il y a 9 mois

    Qu'un président dise "je n'ai pas eu de chance" est pour le moins calamiteux ! n'étant pas économiste et n'ayant jamais travaillé en entreprise il ne pouvait pas inverser la sacro sainte courbe du chomage .....ne connaissant rien des rouages de l'entreprise ! Sait il ce qu'est un compte d'exploitation et un solde positif permettant d'investir ....pour justement créer des emplois ! il ne connait RIEN DU TOUT aux subtilités de l'économie de marché , c'est bien là le drame......pour le Pays !

  • bpasseri il y a 9 mois

    en fait il a réussit, il a créé 1 million de votant PS potentiel, c'est ce qu'il a toujours visé...

  • bpasseri il y a 9 mois

    son patrimoine s'est enrichit de plus de 2 millions d'euros, comme quoi, travailler moins pour gagner plus, mais bon lui n'a jamais travaillé, il mérite une médaille voir la légion d'honneur mais il l'a déjà, il devrait inventer une nouvelle médaille, une idée ???

  • FREDTOUZ il y a 9 mois

    Pourtant Mr Rebsamen explique dans le Bien Public d'aujourd'hui que la courbe a été inversée...J'y comprend plus rien...On nous aurait menti à l'insu de notre plein gré?

  • sibile il y a 9 mois

    du bol Hollande en a eu et beaucoup .... "crise financière réglée, reprise économique mondiale, reprise en Europe, politique facilitatrice de la BCE, baisse des taux, baisse de l'euro, baisse du pétrole ... on ne pouvait pas bénéficier d'une meilleure conjoncture pour relancer l'activité économique et l'emploi... qu'en a-t-il fait ?"

  • NociSk il y a 9 mois

    Je n'ai pas eu de Bol. Pour moi, ça résume tout l'inconséquence, l'incompétence et la trahison d'Hollande envers le peuple. Il s'en balance des sans-dents, lui, avec sa retraite dorée à vie pour un quinquennat dévastateur et catastrophique.

  • ZvR il y a 9 mois

    Les politiciens sont l'investissement le plus rentable que les grandes compagnies puissent s'offrir, et il y a bien longtemps que nos young leaders nationaux appartiennent aux corparations US.