Emploi: la précarité s'aggrave pour? ceux qui la subisse déjà

le
0

Plus de 80% des embauches se sont fait en CDD au troisième trimestre 2013. Pourtant, la proportion de ces contrats courts dans l'emploi total n'augmente pas. Explications de ce paradoxe.

Le contrat à durée indéterminée (CDI) est-t-il en train de disparaître en France? Les statistiques de recrutement pourraient le faire craindre. Au troisième trimestre 2013, 82,6 % des embauches en France se sont faites sous forme de CDD, selon les données publiées ce jeudi par le ministère du Travail. La part des CDD dans les embauches s'est envolée avec la crise, passant d'une moyenne de 72 % au milieu des années 2000 à plus de 78 % en 2009, pour ensuite ne plus redescendre sous les 80 % depuis 2012 (et culminer à 83 % au premier trimestre 2013).

Pourtant, malgré cette précarisation des embauches, les CDI représentent encore la très grande masse des emplois en France. Selon l'Insee, en 2012, 86,5 % des salariés travaillaient en contrat à durée indéterminée. Plus étonnan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant