Emploi : la nouvelle "prime d'activité" se précise

le
7
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Annoncée au mois de novembre, la nouvelle "prime d'activité" se précise. Le Monde revient en effet ce samedi sur le dispositif, qui remplacera dès le 1er janvier 2016 la prime pour l'emploi (PPE) et le RSA activité, à ne pas confondre avec le RSA socle pour les personnes qui ne travaillent pas du tout et qui, lui, ne va pas disparaître. Selon le quotidien, la prime d'activité, qui devrait être annoncée par le Premier ministre lundi, sera concentrée sur les salariés dont le revenu est compris entre 570 et 1 360 euros net, ce qui correspond à 0,5 et 1,2 Smic.Si le nouveau dispositif sera bien versé dès le premier euro gagné, il ne devrait pas y avoir de grands changements pour les travailleurs gagnant jusqu'à 0,5 Smic, assure Le Monde. Le montant de la prime d'activité sera en effet quasiment équivalent à celui de son prédécesseur, le RSA activité. Les salariés dont le revenu atteint 800 euros devraient quant à eux toucher le montant maximum, soit 215 euros si les recommandations du rapport Sirugue, sur lequel s'est basé le gouvernement pour sa réforme, sont suivies.Les jeunes de 18 à 25 ans éligiblesAutre nouveauté de la prime d'activité : l'âge des bénéficiaires. Alors que le RSA activité était réservé aux personnes âgées de plus de 25 ans (ou moins de 25 ans avec un enfant à charge), les jeunes de 18 à 25 ans pourront bénéficier de la nouvelle prestation. Si 300 000 jeunes bénéficiaires étaient évoqués...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paspil le samedi 28 fév 2015 à 21:22

    aider un smicard à vivre, une evidence avec 500 euros par mois pour mi temps il est dur de finir le mois ... le temps partiel n est pas forcement le choix du salarié ...

  • M940878 le samedi 28 fév 2015 à 14:44

    ils feraient mieux de payer correctement les gens compétents plutôt que d'assister des personnes inutiles

  • M2286010 le samedi 28 fév 2015 à 13:59

    Un membre de ma belle famille( 50 ans) touche le RSA depuis des années (+ CMU, + F5 en HLM à 80 €/mois, et diverses aides), après avoir travaillé environ 2 ans pendant toute sa vie et démissionné 2 fois d'un emploi municipal très correct. Il a une assistante sociale totalement dévouée à son cas. Personnellement, je trouve que c'est une injure envers ceux qui se lèvent tôt pour un SMIC. Qu'en pensez-vous?

  • viniciou le samedi 28 fév 2015 à 12:40

    vous ne voyez pas le stratagéme? donner une prime d activité va rendre imposable un peu plus de monde, certes pas tous mais quand meme:

  • M3366730 le samedi 28 fév 2015 à 12:17

    Ah, encore des "électeurs" en puissance pour FH et les réformes économiques nous les attendons toujours ! C'est vrai qu'avoir fait l'ENA et HEC ne dispose pas à ce genre de travail.....

  • nestotor le samedi 28 fév 2015 à 11:36

    conclusion avec un smic et même un peu plus t'es a l'aide sociale et c'est pas en subventionnant les bas salaires qu'ils risquent d'augmenter.

  • th.k le samedi 28 fév 2015 à 11:34

    et encore des primes ! à part dilapider et creuser encore plus les déficits on fait quoi ? faudrait peut être trier ces "demandeurs d'emploi" majoritairement fénéants et qui travaillent au noir et encaissent des allocations de toutes sorte...