Emploi : 25% des candidats trichent sur leurs diplômes

le
0
INFOGRAPHIE - Faux titres d'avocat, formations d'ingénieur fictives? Les postulants à l'emploi n'hésitent pas à mentir.

L'usurpation du titre d'agrégé de philosophie par le grand rabbin Gilles Bernheim - qui a démissionné de ses fonctions la semaine dernière - était du «jamais vu» selon Blanche Lochmann, présidente de la Société des agrégés. Cette affirmation amuse beaucoup Emmanuel Chomarat, le président-fondateur de la société Verifdiploma, tant il a constaté que les individus mentent sur leurs diplômes «quels qu'ils soient» et ce «dans toutes les strates de la société», du commercial à l'avocat, en passant par l'enseignant ou le communiquant. Créé en 2001, Verifdiploma qui compte 130 grandes entreprises françaises et anglo-saxonnes abonnées parmi ses clients, s'emploie à scruter l'exactitude des diplômes de candidats à l'embauche ou de salariés. Sur les 4 553 diplômes qu'elle a dû vérifier manuellement entre 2010 et 2012, 1 192 étaient inexacts, soit 26 %...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant