Emploi : 132 600 postes non pourvus au troisième trimestre

le
3
Emploi : 132 600 postes non pourvus au troisième trimestre
Emploi : 132 600 postes non pourvus au troisième trimestre

Alors que les chiffres du chômage pour le mois de novembre seront dévoilés jeudi, près de 132 7000 postes n'ont pas été pourvus au 3e trimestre 2013, selon «l'Observatoire, Tendance, Emploi,Compétence» du Medef. Selon cette enquête menée auprès de 40 000 entreprises, au total 835 291 offres d'emploi ont été mises sur le marché. Un chiffre comparable par rapport aux trimestres précédents. Mais cette fois-ci, 702 601 ont trouvé preneurs contre 729 802 au trimestre précédent et 976 825 au 4e trimestre 2012.

Les secteurs qui ont du mal à recruter

Si les entreprises trouvent relativement facilement des salariés pour les postes de caissières, attachés commerciaux, vendeurs, des secrétaires, les difficultés principales de recrutement se concentrent surtout sur les employés et agents de maîtrise dans l'hotellerie-restauration. Sur 55 852 offres disponibles, près de 25% n'ont pas été pourvues. Pour 22% d'entre elles, les chefs d'entreprise ont pu finalement trouver une personne mais avec des difficultés. Autre secteur sensible : les assistantes maternelles. Sur 17 647 offres, plus de la moitié n'ont tout simplement pas permis de signer des contrats. Plus surprenant, 22% des offres d'emplois pour des artisans et des ouvriers artisanaux sont restées lettre morte.

Les entreprises qui recrutent

Au cours de ce 3e trimestre, ce sont les PME qui ont été les plus nombreuses à recruter. Sur les 40 000 sociétés interrogées par l'Observatoire, 27% ont recherché au moins un candidat. 6% d'entre elles ont abandonné cette opportunité en cours de route. Les raisons ? Selon l'enquête, les deux tiers des motifs sont liés aux difficultés à trouver des compétences attendues pour le poste recherché, soit un volume de 47 623 postes ce trimestre. Plus grave, pour 12 745 offres, les entreprises n'ont même pas eu de réponse alors que ces postes concernaient des recrutements en CDI ou CDD de plus de six mois. En Ile-de-France, sur 199 818 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bignou56 le mercredi 25 déc 2013 à 12:11

    on s'en fiche des chiffres du chômage,il y a presque 2 millions de personnes non inscrites au chômage en France car elles n'ont plus d'allocs!!!!!!!!!!!!!

  • M8252219 le mardi 24 déc 2013 à 10:07

    par secteur géographie tout chômeur refusant deux emplois ne devrait plus recevoir d'indemnité chômage.Chacun d'entre nous est en premier lieu responsable de lui-même.

  • RVM21 le mardi 24 déc 2013 à 09:46

    normal tous les jeunes veulent devenir fonctionnaires comme le nabo.t grotesqu.e qui se vantait de ne rien faire à la Cour des Comptes