Emmy: True Detective et Game of Thrones en tête des nominations

le
0
"GAME OF THRONES" ET "TRUE DETECTIVE" EN VEDETTE EN VUE DES EMMY AWARDS
"GAME OF THRONES" ET "TRUE DETECTIVE" EN VEDETTE EN VUE DES EMMY AWARDS

LOS ANGELES (Reuters) - La série policière "True Detective" et la comédie dramatique "Orange is the New Black" ont chacune dans leur catégorie été nommées à douze reprises pour la 66e cérémonie des Emmy Awards qui aura lieu le 25 août à Los Angeles.

Au total, la chaîne câblée HBO rafle 99 nominations, toutes catégories confondues, tandis que Netflix -qui s'impose peu à peu comme un sérieux concurrent dans la fourniture de contenus originaux- obtient 31 nominations.

Le service de vidéo à la demande par abonnement est présent avec "Orange is the New Black", dont la saison deux vient d'être mise à disposition il y a quelques semaines, mais également avec le thriller politique "House of Cards" qui est nommé 13 fois.

Mais le champion des nominations est évidemment "Game of Thrones" qui est proposée à 19 reprises dans différentes catégories dont celle, bien sûr, de meilleure série dramatique.

La saga de fantaisie médiévale adaptée des ouvrages de George R. R. Martin est de plus en plus citée au fil des années: 13 nominations en 2011, 12 en 2012 et 16 en 2013.

Pourtant, elle attend toujours une consécration majeure. Pour l'instant, seul Peter Dinklage qui incarne le personnage de Tyrion Lannister a été récompensé par l'Emmy du meilleur second rôle masculin et par un Golden Globe dans la même catégorie en 2011.

Face à "Game of Thrones", la concurrence s'annonce rude puisqu'on retrouve "True Detective", le polar écrit et produit par Nic Pizzolatto se déroulant en Louisiane avec Matthew McConaughey et Woody Harrelson dans les rôles principaux.

Cette série, également diffusée par HBO, est celle dont tout le monde parlait en début d'année et elle pourrait bien venir jouer les trouble-fête lors du verdict final.

DIFFICILE RENOUVELLEMENT

"House of Cards" qui avait été "snobée" l'an passé ne paraît pas en mesure avec sa saison 2 de coiffer ses rivales sur le poteau. Un constat identique s'impose pour "Downton Abbey" et pour "Mad Men" dont la première partie de la septième et dernière saison vient de s'achever il y a quelques semaines.

Il faudra compter dans la catégorie dramatique avec "Breaking Bad" qui s'est achevée en septembre dernier et a offert bien des motifs de satisfaction même si sa conclusion a pu sembler à certains un peu trop consensuelle.

Dans la catégorie des comédies, outre "Orange is the New Black" relatant les aventures d'une jeune femme envoyée pour 15 mois dans une prison fédérale, on assiste à un très léger dépoussiérage avec l'arrivée de "Silicon Valley", une histoire de geeks californiens, et "Louie" désignée pour la deuxième fois dans ce créneau.

"Louie" relate les tribulations d'un acteur de stand-up, quadragénaire new-yorkais divorcé, élevant ses deux petites filles en garde alternée.

En revanche, on retrouvera encore une fois "Modern Family", "The Big Bang Theory" et "Veep", une sélection qui trahit la difficulté de ce genre à se renouveler.

"Modern Family" reste sur quatre victoires consécutives (2010-2013) au titre de la meilleure comédie de l'année.

"Fargo" inspirée par le film de Joel et Ethan Coen (1996) obtient 18 nominations dont celle de meilleur acteur dans une mini-série pour Billy Bob Thornton et pour Martin Freeman qui occupent les deux rôles principaux.

La fiction en 10 épisodes raconte la rencontre entre un tueur à gages sans pitié (Thornton) et un type ordinaire méprisé par sa femme et sa famille (Freeman).

(Mary Milliken et Eric Kelsey; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant