Emmanuelle Cosse : «Les loyers seront encadrés en petite couronne»

le , mis à jour à 12:31
16
Emmanuelle Cosse : «Les loyers seront encadrés en petite couronne»
Emmanuelle Cosse : «Les loyers seront encadrés en petite couronne»

Promesse de campagne numéro 22 de François Hollande, l'encadrement des loyers est effectif depuis août 2015 à Paris. Emmanuelle Cosse (EELV), ministre du Logement depuis février dernier, tire un premier bilan du dispositif et annonce son élargissement.

 

En août 2014, l'encadrement des loyers devait concerner vingt-huit agglomérations. Allez-vous étendre le dispositif ?

EMMANUELLE COSSE. Oui. L'encadrement des loyers sera étendu à la Petite Couronne parisienne, où les habitants subissent des loyers très élevés. J'ai signé hier le décret qui élargit l'agrément de l'agglomération parisienne (Olap) en charge de l'encadrement des loyers à Paris. En tout, huit millions de Franciliens et plus de quatre cent communes sont concernées. Mais avant d'encadrer, il faut observer, pour définir les plafonds de loyers à ne pas dépasser. Cela pourra donc être effectif à partir de 2018. Lille (Nord) encadrera aussi les loyers à partir de décembre 2016. Et Grenoble ( Isère) a lancé son observatoire pour un encadrement d'ici à un an et demi.

 

La mesure est effective depuis bientôt un an à Paris. Quel est le bilan ?

Le dispositif fonctionne bien. Cela a permis de mettre fin à de nombreux abus et n'a pas tué le marché locatif parisien. Ça n'a pas non plus eu les effets désastreux qu'on nous prédisait, comme des biens retirés du marché en masse. Nous verrons les effets durables sur les prix après un an total de mise en œuvre.

 

Selon une étude de l'association de consommateurs CLCV, 42 % des propriétaires ne respectent pas les plafonds...

C'est un calcul que personne n'est en mesure de faire à ce stade. Parce que l'on se base sur les annonces de locations. Pour être efficace, il faut regarder le montant du loyer dans le bail. Il y a eu des contrôles et il y en aura d'autres. Le rappel à la loi va être fait. Certains propriétaires essaient de jouer sur le complément de loyer. La commission de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ericlyon il y a 7 mois

    C'est la même (mauvaise) logique que pour le travail, comme on protège ceux qui ont un emploi au détriment de ceux qui n'en ont pas, on protège ceux qui ont un logement au détriment de ceux qui en cherche un.

  • ericlyon il y a 7 mois

    Quand la stupidité n'a pas de limite. La destruction du logement locatif privé va maintenant s'étendre à la petite couronne. Peut-être que les prix vont baisser légèrement du fait de cet encadrement mais comme la location n'est déjà pas rentable pour les bailleurs, il y aura de moins en moins de logements à louer et il sera donc de plus en plus difficile de se loger

  • M4098497 il y a 7 mois

    c'est son opportunisme

  • M4098497 il y a 7 mois

    c'est son arrivisme

  • M4098497 il y a 7 mois

    c'est son loyer...

  • M4098497 il y a 7 mois

    Un qu'elle ferait bien de cadrer, on le connait

  • mary2776 il y a 7 mois

    ces gens là n ont rien compris a l économie

  • mary2776 il y a 7 mois

    les ecolos dit vert ne servent a rien dans le debat politique francais a part des taxes ils ne savent rien faire.

  • mary2776 il y a 7 mois

    mon commentaire precedent n a pas plu a BOURSO je disait donc :" alors la grosse comment ton mari va t il ?"merci pour la liberté d expression BOURSO!

  • M1945416 il y a 7 mois

    j'aimerai bien qu'elle vienne un peu bosser chez nous, ça lui remettrai les pieds sur terre