Emmanuel Tois, de la robe du juge à l'aube du prêtre

le
0
PORTRAIT - Emmanuel Tois, 46 ans, sera l'un des douze que le cardinal Vingt-Trois ordonnera au sacerdoce, samedi matin, à Notre-Dame de Paris.

Il n'est jamais trop tard pour devenir prêtre. Emmanuel Tois, 46 ans, sera l'un des douze que le cardinal Vingt-Trois ordonnera au sacerdoce, samedi matin, à Notre-Dame de Paris. Sur la même île de la Cité où il exerça son métier de... magistrat.

Une carrière de juge, commencée à Morlaix, puis à la cour d'appel de Rennes, pour finir à Paris à la Cour de cassation où il exerça la charge de conseiller référendaire. À deux pas donc de la cathédrale Notre-Dame... mais dans un autre univers.

Pas si éloigné assure-t-il: «Je ne peux pas dissocier cette carrière de ma vocation. J'ai vu de près et à travers de multiples situations la vie des gens. Des gens qui souffraient avec des détresses morales et affectives. Cela m'a façonné. Souvent, dans le respect de la laïcité et de mon devoir de réserve mais dans le secret de mon c½ur, j'ai prié pour eux...» Il ajoute: «Ce qui me reste du métier de juge, c'est de multiplier les avis pour se faire une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant