Emmanuel Macron, une déclaration et puis s'en va

le , mis à jour le
0
Emmanuel Macron a officialisé sa candidature à l'élection présidentielle.
Emmanuel Macron a officialisé sa candidature à l'élection présidentielle.

S'il y a bien un point sur lequel Emmanuel Macron ne se démarque pas du "système", c'est bien sur la ponctualité de ses prises de parole. Attendu ce matin à 10 h 30 dans le garage du centre de formation de la chambre des métiers et de l'artisanat de Seine-Saint-Denis, à Bobigny, l'ex-ministre de l'Économie est apparu avec pas moins de vingt-cinq minutes de retard. On le sait, Macron aime se faire désirer. Il l'a déjà montré, notamment lors de l'annonce de sa démission du gouvernement, le 30 août dernier à Bercy, où il avait, déjà, décalé de vingt bonnes minutes sa conférence de presse.

Mais ce mercredi matin, il fallait plutôt y voir un signe de nervosité. Voire d'anxiété... Envolé, le petit rictus ravageur. Évanouie, la confiance qu'il semble arborer depuis plus de deux mois. Pour Macron, l'événement est exceptionnel. "C'est une étape importante que nous allons franchir et que nous préparons depuis des mois", a-t-il affirmé d'emblée, la voix encore peu assurée. Et le tout nouveau candidat à l'élection présidentielle a choisi de le faire vite, avec gravité, sans sortir des clous.

"Les Français attendent un certain formalisme"

Pourtant, le lieu choisi par Macron et son équipe n'a rien de conventionnel. L'immense parterre de journalistes ? français, mais aussi anglais, allemands, espagnols... ? était invité à assister à sa déclaration officielle de candidature au beau milieu de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant