Emmanuel Macron préfère un emploi "fragile" au chômage

le
0
Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron est favorable à une prise en compte plus importante du mérite chez les fonctionnaires. 
Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron est favorable à une prise en compte plus importante du mérite chez les fonctionnaires. 

Une nouvelle transgression pour Emmanuel Macron ? Invité de la matinale d'Europe 1, le ministre de l'Économie a souhaité faciliter la création d'entreprises individuelles. Il a annoncé préférer un emploi « plus fragile » que le chômage. « Les jeunes ou les moins jeunes, en particulier dans les quartiers défavorisés, ne veulent pas, comme on dit dans les banlieues, « tenir les murs ». Ils veulent rentrer dans la vie active, dans l'emploi. Et si cela commence par l'entrepreneuriat individuel ou un emploi qui est peut-être plus fragile qu'un CDI, je préfère cela au chômage, et ils préfèrent cela au chômage », a-t-il expliqué, avant de citer l'exemple de jeunes qui ont trouvé du travail grâce au développement des VTC (voiture de tourisme avec chauffeur).

Macron, à titre personnel, veut accroître la part de mérite

Lors de son intervention, le ministre de l'Économie s'est également prononcé sur le statut des fonctionnaires. « Je ne suis pas contre les fonctionnaires. Mais il me semble important de réfléchir à la modernisation du cadre. On a besoin de fonctionnaires, on a besoin d'un statut de la fonction publique, pour garantir leur neutralité, leur impartialité. Maintenant, regardez la réalité des choses : il y a beaucoup de fonctions que l'on donne à des fonctionnaires qui pourraient l'être par des gens qui ne le sont pas. Et on garantit parfois des emplois à vie, parfois de manière indue, sans même passer par...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant