Emmanuel Macron : "Je ne parlerai plus de la présidentielle !"

le , mis à jour le
0
Emmanuel Macron était en visite, ce lundi, chez Rexiaa, une entreprise aéronautique du Puy-de-Dôme.
Emmanuel Macron était en visite, ce lundi, chez Rexiaa, une entreprise aéronautique du Puy-de-Dôme.

En campagne, ou pas en campagne ? Telle est la question. Officiellement, Emmanuel Macron était en visite, ce lundi, chez Rexiaa, une entreprise aéronautique du Puy-de-Dôme, « au contact d'une industrie qui se modernise, innove et se diversifie. Bref, une industrie du futur. » Plus subtilement, le chouchou des sondages vient aussi prendre le pouls, à la rencontre de « celles et ceux qui constituent la valeur ajoutée d'un pays ». Tout sourire dehors, costume impeccable, courtoisie garantie, Emmanuel Macron a opéré un véritable numéro de séduction auprès des salariés, « dont la moitié sont des femmes ». Tantôt charmeur, tantôt hâbleur, il n'oublie pas de distribuer des poignées de main à tous ceux qu'il croise. Sans exception. Pas la peine de s'en émouvoir. Il le jure, il salue toujours tout le monde, « y compris à 2 heures du matin, dans les couloirs de l'Assemblée nationale ».

« Nous enfler avec le sourire ! »

Accueilli par une cinquantaine de syndicalistes de la GCT et de FO venus lui demander bruyamment, une énième fois, le retrait de la loi travail, Emmanuel Macron n'a pas évité le contact. Eux aussi ont eu droit à un petit détour, en forme toutefois de dialogue de sourds. « Je viens aussi discuter des choses qui ne vont pas », fait-il remarquer aux manifestants. « Vous voulez nous enfler avec le sourire ! » lui lance aussi sec un militant.

Mais il en faudrait plus pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant