Emmanuel Hoog reconduit  à la tête de l'AFP

le
0
L'agence de presse a bouclé son exercice 2012 à l'équilibre. En réponse à une plaintedéposée à Bruxelles, elle a modifié ses statuts pour clarifier sa relation avec l'État.

Un boulevard. Constitué de représentants de l'État, de la presse et du personnel, le conseil d'administration de la troisième agence de presse dans le monde - derrière Reuters et Associated Press - a reconduit, par treize voix sur quinze, l'actuel PDG, Emmanuel Hoog, pour un deuxième mandat de trois ans. Proche de l'exécutif actuel, il n'avait pas de concurrent sérieux pour faire obstacle à sa réélection.

Dans un courrier interne adressé la semaine dernière à ses salariés, Emmanuel Hoog avait déclaré être candidat à sa propre succession, soulignant que «toute réforme s'inscrit dans la durée» et que l'instabilité à la tête de l'agence (huit patrons en vingt-cinq ans) constituait une «une entrave à la bonne marche de l'entreprise».

Confrontée à la crise des entreprises de presse e...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant