Emirates Airlines a le vent en poupe 

le
0
La compagnie aérienne de Dubaï a vu ses profits multipliés par 4,5 au premier semestre. Comme ses deux concurrents du Moyen-Orient, Etihad et Qatar Airways, elle mène la vie dure aux transporteurs occidentaux.

L'été s'achève en fanfare pour Emirates Airlines. La compagnie aérienne de Dubaï a enregistré une progression de 351 % de son bénéfice net sur le premier exercice entamé début avril, à 925 millions de dollars. Ces résultats «incroyablement élevés», selon le président du conseil d'administration et directeur exécutif de la compagnie, Ahmed ben Saeed al-Maktoum, s'expliquent à la fois par «une hausse de la demande, encouragée par des investissements dans de nouveaux appareils, de nouveaux produits et une amélioration du service».

Depuis plusieurs mois, Emirates, le premier transporteur aérien au Moyen-Orient, et ses concurrents locaux Etihad (Abu Dhabi) et Qatar Airways déploient une stratégie particulièrement offensive. Celle-ci passe notamment par une multiplication des vols vers l'Europe, pour ramener ensuite les passagers vers les hubs de Dubaï, Abu Dhabi et Doha, avant de les acheminer vers des destinations plus lointaines.

Cette année, pas moins de 12

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant