Emilie Gassin, l'Australienne qui a joué pour le PSG

le
0
Emilie Gassin, l'Australienne qui a joué pour le PSG
Emilie Gassin, l'Australienne qui a joué pour le PSG

À seulement 27 ans, Emilie Gassin a déjà une vie bien remplie, faite de voyages et de réussite. Née en Australie, la chanteuse a longtemps eu le football comme passion et a même joué pour le PSG de 2004 à 2006. Rencontre avec une Australienne qui a quitté la terre des kangourous pour s'installer dans la ville lumière.

Aujourd'hui tu es chanteuse, mais tu as aussi un passé de footballeuse. Raconte-nous tout. Je suis Australienne, mais j'ai vécu en Angleterre quand j'avais 10 ans, pendant un an et demi. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à avoir une passion pour le foot. J'ai donc commencé là-bas dans une équipe de garçons, car il n'y avait pas d'équipe de filles à cette époque-là. C'était l'équipe de l'école dans laquelle j'étais, à côté de Manchester. Et puis on est retourné en Australie. Là, j'ai joué avec mon tout premier club de filles, à Melbourne. On s'appelait les Redbacks, une espèce d'araignée en Australie. Il faut croire que c'était pour faire peur à l'adversaire (rires). J'y ai joué pendant 4 ans environ. Et puis j'ai rejoint après l'équipe de mon Etat. En Australie, il y a des Etats comme aux Etats-Unis. Donc je jouais pour le mien, celui de Victoria, contre tous les autres pendant des tournois. À partir de ce moment-là, des personnes étaient choisies pour faire partie du programme de formation pour l'équipe nationale. Mais, moi, je suis partie avant la fin.

Comment ton expérience française au PSG démarre alors ? Je suis arrivée à 16 ans à Paris avec mes parents, car mon père a été muté pour son travail. Là, on n'était pas loin du Camp des Loges, le centre d'entraînement du Paris Saint-Germain. Je cherchais une équipe, donc je suis allée toquer à la porte. Je suis allée passer des tests et ils m'ont mis avec les filles de mon âge, j'avais 16 ans à ce moment-là (en 2004, ndlr). Mais ils cherchaient des joueuses pour l'équipe première aussi, donc je jouais avec les deux groupes. Ensuite, j'ai seulement joué avec les grandes en première division. C'était top, une expérience incroyable.

Tu voyais plutôt le foot comme un amusement ou tu avais quelques ambitions quand même ? Non, c'est peut-être à partir de mes 14 ans que j'ai commencé à me dire que je pouvais devenir professionnelle. J'adorais vraiment ça et puis je jouais sérieusement, donc c'était une vraie option. Mais, en même temps, j'aimais d'autres choses comme les arts plastiques, chanter, jouer d'instruments ou écrire des chansons. À un moment, il a bien fallu que je tranche et, du coup, j'ai pris la musique et pas le foot (rires).

[DIV…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant