Emeutes sur le premier site de bauxite de Guinée

le
0
La cité minière de Kamsar, dans le nord-ouest de la Guinée, à 300 km de la capitale Conakry, est le théâtre de violence depuis le début de la semaine, a indiqué lundi l'Union des forces républicaines, un parti d'opposition. L'armée est intervenue à la suite d'attaques contre le commissariat de police et les locaux de la sous-préfecture.

A l'origine de ces émeutes, qui ont fait au moins un mort, l'accès à l'électricité. Au moment de l'implantation de l'usine de bauxite, des compteurs avaient été vendus aux habitants afin qu'ils aient également accès à l'électricité. Mais aujourd'hui, les coupures de courant sont fréquentes, malgré la flambée des tarifs, rapporte la presse locale.

Les installations appartiennent à la Compagnie des Bauxites de Guinée, une filiale d'Alcoa, le numéro un mondial de l'aluminium. Au niveau mondial, 8% de la bauxite est produite en Guinée, dont plus de la moitié dans la mine de Kamsar.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant