Émeutes : la justice tourne à plein régime

le
0
Des tribunaux ouverts tard dans la nuit, des queues dans les bâtiments... Des centaines d'émeutiers ont déjà comparu après quelque 1400 arrestations dans tout le pays.

Après quatre nuits d'émeutes, près de 1400 personnes ont été arrêtées par les forces de police britannique à travers l'Angleterre. Nombre d'entre elles font désormais la queue dans les «magistrates' courts» (tribunaux chargés de juger des affaires mineures et de trancher des litiges), dont certaines ont ouvert jusque très tard dans la nuit pour faire comparaître le maximum d'émeutiers. David Cameron l'a martelé mercredi devant le Parlement britannique : «vous allez payer pour ce que vous avez fait».

À l'intérieur des tribunaux, la diversité des profils des personnes arrêtées surprend. Si les médias britanniques ont insisté sur le très jeune âge de certains pilleurs, les juges ont également vu défiler des trentenaires ou des quadragénaires. Alexis B., 31 ans, a ainsi plaidé coupable pour cambriolage avec effraction avec intention de voler. Cet assistant dans une école primaire s'était joint à une bande de casseurs qui s'en était pris à un magasin de m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant