Émeutes : Cameron n'exclut pas de recourir à l'armée

le
0
Le premier ministre britannique a tenu jeudi un discours ferme envers les émeutiers annonçant de nouvelles mesures répressives.

Si la nuit dernière a été bien plus calme que les précédentes au Royaume-Uni, les émeutes qui ont eu lieu pendant quatre nuits ont secoué l'Angleterre, qui a trouvé que son premier ministre mettait du temps à agir. Le discours de David Cameron devant le Parlement jeudi était donc fortement attendu. Le premier ministre y a tenu un discours ferme envers les émeutiers.

• Il ne s'agit «pas de politique mais de vol»

David Cameron a ouvert son discours en expliquant que les émeutiers se servaient de la mort de Mark Duggan comme d'un prétexte. «Oui, cette mort soulève encore des questions et nous enquêterons. Mais la mort de cet homme est utilisée comme un prétexte par les gangs». Il ne s'agit «pas de politique, ni de manifestations mais de vol», a poursuivi David Cameron. «Nous ne laisserons pas un climat de peur s'instaurer dans nos rues», a-t-il ajouté.

• Nouvelles mesures répressives

David Cameron a reconnu qu'il y avait «trop peu» de policiers mobilisés au dü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant