Émeutes à Londres : la presse s'interroge sur le rôle du BlackBerry

le
0
Dans l'organisation des heurts qui ont secoué le week-end, les médias britanniques pointent du doigt l'application BlackBerry Messenger qui permet d'envoyer des messages gratuitement de téléphone à téléphone.

Au lendemain d'une seconde nuit d'émeutes dans la banlieue de Londres, la presse britannique s'interroge sur l'impact des nouvelles technologies dans l'organisation des rassemblements. Si l'usage de Twitter et Facebook a été mis en avant lors des révoltes arabes ces derniers mois, un nouvel acteur fait ce lundi irruption dans les médias anglais : l'application BlackBerry Messenger (BBM), qui aurait joué un rôle-clé dans les évènements.

BBM est un service disponible uniquement sur les téléphones de marque BlackBerry, permettant aux utilisateurs de s'échanger gratuitement des messages qui transitent par Internet, et non par le réseau téléphonique. Les messages ne peuvent être échangés que si les deux correspondants se communiquent leur code personnel (PIN) auparavant. L'interception des messages par un tiers, ou par la police, est donc compliquée.

Le principe de BBM se rapproche de celui des SMS, au détail près que les messages BBM ne coûtent rien. Un argument de p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant