Emeutes à Jérusalem-Est après la mort d'un Palestinien

le
0

(Actualisé avec nouvel incident) JERUSALEM, 7 septembre (Reuters) - Des heurts ont éclaté dimanche dans un quartier de Jérusalem-Est après l'annonce de la mort d'un jeune Palestinien blessé quelques jours plus tôt par la police israélienne. Aux jets de pierres et de cocktails Molotov des manifestants rassemblés à Wadi al Djoz, un quartier proche de la vieille ville, les forces anti-émeutes ont riposté par des tirs de balles en caoutchouc. L'affrontement a duré plusieurs heures, mais aucune victime n'a été signalée. Mohamed Sinikrot, qui était âgé de 16 ans, a succombé à une blessure à la tête contractée il y a une semaine dans des circonstances incertaines, lors d'une manifestation. Son père assure qu'il a été blessé par une balle en caoutchouc. Selon la police, il a été touché à une jambe par un tir de flashball alors qu'il s'enfuyait et s'est blessé à la tête en tombant. Son corps a été transporté à Tel Aviv pour y être autopsié et le ministère israélien de la Justice a ouvert une enquête. Des Palestiniens se sont par ailleurs attaqués à une station service dans un quartier juif de Jérusalem-Est voisin du leur. Ils ont endommagé les pompes et ont tenté d'incendier la boutique de la station, rapporte la police. Des émeutes d'une violence sans précédent depuis la fin de la seconde Intifada (2000-2005) ont lieu régulièrement à Jérusalem depuis la mort en juillet d'un jeune palestinien vraisemblablement assassiné en représailles à l'exécution de trois israéliens enlevés en Cisjordanie. Elles ont toutefois été éclipsées par les affrontements armés qui ont fait rage pendant sept semaines dans la bande de Gaza, en juillet et en août. (Ammar Awad, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant