Emeute au Caire à la suite de violences policières

le
1
    LE CAIRE, 19 avril (Reuters) - Une émeute a éclaté mardi 
dans un faubourg du Caire à la suite de violences policières, un 
agent ayant tiré sur trois personnes et ayant tué l'une d'elles 
à cause d'une dispute sur le prix d'une tasse de thé, ont 
déclaré le ministère égyptien de l'Intérieur et des témoins. 
    La colère de l'opinion face aux brutalités policières couve 
depuis plusieurs mois en Egypte, où plusieurs incidents ont 
dégénéré en échauffourées et en manifestations. 
    L'un des témoins des coups de feu de mardi a brandi une 
douille et accusé la police de tuer de "pauvres" Egyptiens. 
    La foule s'est vite rassemblée, retournant une voiture de 
police et brutalisant un autre policier sur les lieux du drame, 
a déclaré un témoin. 
    "Les types du ministère de l'Intérieur sont des bandits", a 
scandé une foule d'environ 200 personnes, selon une estimation 
de Reuters qui a reçu une vidéo de la manifestation. 
    Selon des témoins qui se sont exprimés sur les réseaux 
sociaux, la dispute à l'origine des incidents a porté sur le 
prix d'une tasse de thé, ce qui a été confirmé à Reuters par des 
sources proches des services de sécurité.  
    Le ministère de l'Intérieur a reconnu qu'un policier s'en 
était pris à un vendeur à propos du "coût d'une boisson" et 
l'avait tué par balles et avait blessé deux autres personnes. 
Selon une source judiciaire, le policier qui a ouvert le feu a 
pris la fuite. 
 
 (Omar Fahmy et Ahmed Aboulenein; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2248222 il y a 10 mois

    un coup de mistral et s'est finit