Embuscade d'Uzbin : la justice va enquêter

le
0
Les familles des neuf soldats français morts en Afghanistan mettent en cause leur hiérarchie.

L'embuscade d'Uzbin en Afghanistan a toujours ses zones d'ombre. C'est pour cette raison que la Cour de cassation vient d'autoriser l'ouverture d'une information judiciaire sur les circonstances de cette attaque sanglante. En août 2008, neuf soldats français étaient tombés dans le piège tendu par les insurgés talibans à l'est de Kaboul. Vingt et un soldats avaient également été blessés dans cet accrochage, à l'époque le plus meurtrier pour les troupes internationales depuis la chute du régime des talibans fin 2001.

Après de multiples rebondissements judiciaires, la Cour de cassation a finalement rejeté jeudi le pourvoi du parquet général de la cour d'appel de Paris contre la décision d'un juge d'enquêter sur l'embuscade d'Uzbin. «Aucune fin de non-recevoir ne peut être opposée à la mise en mouvement de l'action publique par la partie lésée, autre que celles prévues par les articles 85 et suivants du Code de procédure pénale», écrit ainsi la Cour de cassati

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant